Polarisation

L’adaptation des communautés autochtones à la stratégie d’exploitation de la crevette nordique dans un contexte de changements climatiques. Le cas de l’Est-du-Québec

2018-2021. L’adaptation des communautés autochtones à la stratégie d’exploitation de la crevette nordique dans un contexte de changements climatiques. Le cas de l’Est-du-Québec
RQM. Gouvernement du Québec. 157 000$

Chercheurs·es:
Marco Alberio (UQAR)
Piero Calosi (UQAR)
Fanny Noisette (UQAR-ISMER)
Jean-Claude Brêthes (UQAR-ISMER)
Laurie Guimond (UQÀM)

Collaborateurs et partenaires :
Ouranos, Merinov
Association de gestion halieutique autochtone Mi’gmaq et Malécites (AGHAMM)

Ce projet cible spécifiquement les impacts potentiels des changements globaux sur les communautés de pêche autochtone (Premières Nations) exploitant la crevette nordique, et comment elles pourront s’y adapter. L’incidence des changements climatiques est non seulement un risque considéré élevé pour les pêches autochtones, mais également une préoccupation auprès des pêcheurs, pour qui la gestion des pêcheries implique des rapports complexes entre les différents groupes d’acteurs, y compris les autres pêcheries non autochtones. En acquérant des connaissances stratégiques à propos des impacts des changements globaux sur la dynamique socio-économique de l’exploitation de la crevette nordique, et en étudiant les effets de ces changements sur la qualité nutritionnelle et organoleptique de la crevette nordique, ce projet vise le renforcement des capacités des communautés autochtones à mieux répondre aux enjeux générés par les changements globaux. Dans une perspective d’innovation sociale ouverte, l’objectif visé est d’aboutir à une coconstruction des solutions d’adaptation, à l’aide de pratiques participatives et intersectorielles.