Territoire et société

La peur au temps de la pandémie du coronavirus: repli sur le territoire à l’ère de la modernité liquide et de la société techno-scientifique

Tremblay, Suzanne (2020) La peur au temps de la pandémie du coronavirus: repli sur le territoire à l’ère de la modernité liquide et de la société techno-scientifique. Dans Cherblanc, J., Dorais, F.O., Tremblay, C., Tremblay, Sabrina (2020) La covid-19 : un fait social total. Perspectives, historiques politiques, sociales et humaines. Chicoutimi, GRIR/UQAC, p. 27-41.

 

Au moment où la pandémie du coronavirus fait des ravages au Québec et ailleurs dans le monde, les inégalités sociales et territoriales ressortent avec plus d’évidence. La pandémie agit comme un miroir réfléchissant les inégalités qui sont à la fois présentes et latentes dans la société (Agence France-Presse, 2020) et à l’échelle des différents territoires urbains et ruraux. La pandémie et le confinement qui en a découlé ont eu pour effet d’induire chez les populations un sentiment de peur envers les autres personnes. Cette peur du coronavirus apparaît comme un sentiment tout à fait légitime avec plus de 60 000 cas déclarés et 5 762 décès au Québec en septembre 2020 (Ici Radio-Canada, 2020). En effet, le Québec n’est pas en reste face à cette épidémie du coronavirus puisque Montréal représente l’épicentre de l’épidémie au Canada. Toutefois, la peur semble accompagnée d’un réflexe de repli sur soi et sur le territoire de proximité. Ce texte propose une réflexion sur la peur en temps de pandémie et sur le réflexe de repli qu’elle induit chez les personnes, dans les communautés et dans les territoires. À l’aide notamment des écrits des sociologues Zygmunt Bauman (2007, 2013) et Ulrich 28 Beck (2001), nous essaierons de comprendre comment la peur et l’obsession sécuritaire se développent dans les sociétés technoscientifiques (Beck, 2001). Nous examinerons aussi le rôle joué par cette peur dans un contexte de reconfiguration de l’économie globalisée et de repli vers les territoires régionaux comme celui du Saguenay—Lac-Saint-Jean et ceux des autres régions du Québec, mais aussi de certaines autres régions du Canada comme les provinces de l’Atlantique.